Au Vatican, les victimes de pédophilie réclament la tolérance zéro

Publié samedi, 23 février 2019 ‐ Liberation.fr

Sur une pancarte, brandie par un «survivant» cette inscription en anglais «The miracle : Believe the Vatican» («Le miracle, c’est de croire le Vatican»). À elle seule, la formule résume l’état d’esprit des activistes et victimes, réunis à Rome samedi pour la Marche de la tolérance zéro pendant que se tient au Vatican un sommet mondial pour tenter de résoudre la crise des abus sexuels.
«La tolérance zéro, c’est le renvoi systématique de tous les abuseurs et des évêques qui ont couvert les affaires de pédophilie», explique à Libération, l’Américaine Denise Buchanan, violée enfant par un prêtre. À l’appel de l’ONG internationale ECA (Ending Clergy Abuse), la Piazza del Popolo à Rome est, en fin de matinée, le point de rendez-vous de plus de deux cents activistes et anciennes victimes des prêtres pédophiles, venus de la planète entière.
Un sommet à huis clos
«Le Vatican doit en terminer avec ses protocoles secrets qui ont permis de protéger les prédateurs», soutient un ancien prêtre mexicain, Alberto Athié. L’Équatorienne Sarah Oviedo lit, elle, solennellement l’appel lancé par ECA. L’ONG réclame que le Vatican respecte la convention internationale des Droits de l’enfant qu’il a ratifiée dans les années 90. Le comité de L’ONU des droits de l’enfant, un temps présidé par Sarah Oviedo, avait tancé, en 2014, le Vatican, estimant qu’il ne respectait la convention. L’Église catholique avait été sommée de communiquer à l’ONU la liste des prêtres pédo-criminels. «Le Saint-Siège a promis, en 2016, qu’il transmettrait un rapport. Mais cela n’a toujours pas été suivi d’effet», précise, à Libération, Sarah Oviedo.
À Rome, ECA propose aussi la mise en place d’une commission tripartite afin de résoudre la crise des abus sexuels dans l’Église. Elle réunirait l’institution catholique, les associations de victimes et des représentants de la société civile. Les «survivants» redoutent que l’Église ait toujours la tentation de régler les cas d’abus sexuels, en les cachant ou les minimisant. Tirée de leur expérience, les associations estiment avoir une expertise à partager.
Pendant leur sommet à huis clos au Vatican qui s’achève dimanche, les 200 évêques et cardinaux ont écouté, chaque jour, des témoignages de victimes ; ce qui, d’après ce qui a été officiellement relaté en conférence de presse, les a bouleversés. Quoi qu’il en soit, ils n’ont pas reçu, en tant que telles, les associations.
Des archives détruites
Ce samedi, le cardinal Reinhardt Marx a créé la sensation, en reconnaissant publiquement, au cours du sommet, qu’en Allemagne, des «archives avaient été détruites», concernant des cas d’abus sexuels. «L’Allemagne n’est pas un cas isolé», a-t-il ajouté, un peu plus tard, lors d’une conférence de presse, refusant toutefois de dire si c’était le cas au Vatican.
Le cardinal Marx, proche du pape, s’est prononcé pour une meilleure transparence dans la gestion des affaires de pédophilie. Il souhaite, comme beaucoup de membres de la garde rapprochée de François, une évolution du secret pontifical qui impose le silence dans les procédures internes à l’Église.
C’est l’une des réformes qui devrait être prochainement lancées pour résoudre la crise des abus sexuels. Depuis longtemps, les victimes demandent que leur soient communiquées les informations dont dispose l’Église au sujet des prédateurs.
L’autre piste de travail qui a émergé pendant les travaux au Vatican serait la mise en place d’une structure nationale au sein de l’Église pour gérer les affaires d’abus sexuels. Actuellement, ce sont les diocèses localement qui en ont la charge ce qui crée le risque que les affaires soient étouffées.
«Assez de l’omerta au Vatican»
Guidé par une dizaine de policiers en civil, le cortège de la Marche pour la tolérance zéro a traversé une partie du centre historique de Rome. «Plus d’abus» et «Justice maintenant», clamaient en espagnol et en anglais, les marcheurs.
Très symboliquement, une délégation de victimes de l’institut catholique Provolo de Vérone, une institution pour les mal entendants où plusieurs dizaines d’enfants auraient été abusés des années 50 à 80, fermait la marche. C’est l’un des scandales les plus retentissants de pédophilie en Italie. «Assez de l’omerta au Vatican», «Dehors les prêtres pédophiles de l’institut Provolo», avaient inscrits sur des mitres en carton, les «survivants»
Contrairement à ce que les organisateurs avaient prévu, la Marche pour la tolérance zéro n’a pas pu accéder à la place Saint-Pierre. Pour s’y rendre, les manifestants étaient priés d’abandonner banderoles et pancartes. Activiste suisse et ancienne victime, Jean-Marie Fürbringer s’interroge : «Le Vatican nous considère-t-il comme des touristes ?»

Tag: #Planète

Autres articles publiés par Liberation.fr

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

La conférence de presse du chef de l’Etat, Emmanuel Macron était attendue par les gilets jaunes, ses supporteurs, les curieux et… l’opposition. Toutes les têtes d’affiche politiques ont commenté les propos de Macron. Et bien évidemment,...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

Rien ne sera plus comme avant, avait dit le président. Pour l’essentiel, si. Tournant ? Relance ? Nouveau chapitre ? Non. Le cap est maintenu, l’objectif initial réaffirmé : une libéralisation de la société et de l’économie, accompagnée ...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

Rien ne sera plus comme avant, avait dit le Président. Pour l’essentiel, si. Tournant ? Relance ? Nouveau chapitre ? Non. Le cap est maintenu, l’objectif initial réaffirmé : une libéralisation de la société et de l’économie,...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

Grand débat. «Elles n’ont pas été suffisamment rapides à l’endroit de certains, pas suffisamment radicales, pas suffisamment humaines - je vais y revenir - mais je pense très profondément que les orientations prises durant ...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

«Bénédiction ou malédiction ?» s’interroge le Frankfurter Allgemeine Zeitung au sujet du rachat de Monsanto par Bayer, survenu en août 2018. Difficile d’en juger après la révélation, ce jeudi, des résultats trimestriels ...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

La Ligue des Champions de football vit peut-être ses dernières heures sous sa forme actuelle. C’est ce qu’ont laissé sous entendre les actions de l’ECA, l’association européenne des clubs de football. Ce jeudi 25 avril, dans un courrier...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

«Au nom de la communauté musulmane, nous [les oulémas] nous tenons aux côtés de nos frères et sœurs chrétiens, et condamnons toute forme de violence, d’extrémisme et de terrorisme. Nous saluons la manière remarquable dont l’archevêque ...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

De la nuit qu’elle a passée à côté de Notre-Dame de Paris en feu, Karine Duquesnoy, directrice régionale des affaires culturelles, garde le souvenir du moment où les flammes attaquant le pilier nord, elle a pensé que si celui-là s’écroulait, ...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

Cette fois-ci la mise en scène a été beaucoup plus sobre. Carlos Ghosn est sorti, ce jeudi soir, du centre de détention de Kosuge, à Tokyo, en costume classique et chemise blanche, accompagné de son avocat et après le paiement d’une caution de...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

Comment a évolué notre perception des drogues en cinq ans ? Via son Enquête sur les représentations, opinions et perceptions sur les psychotropes (Eropp), l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) permet d’observer la...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

Trois journalistes, à l’origine de révélations sur l’usage d’armes françaises dans le conflit qui déchire le Yémen depuis début 2015, sont convoqués le mois prochain devant la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI)....

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

Trois journalistes, à l’origine de révélations sur l’usage d’armes françaises dans le conflit qui déchire le Yémen depuis début 2015, sont convoqués le mois prochain devant la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI)....

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

Question posée par Redux le 18/04/2019 Bonjour, Nous avons raccourci votre question initiale : «Est-il vrai que le ministre de l’Energie allemand, Peter Altmaier, a accusé la France d’avoir saboté le développement d’un projet géant de...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

Tribune. Lundi 15 avril, le site d’investigation «Disclose» dévoilait, en partenariat avec plusieurs médias, un rapport classé «confidentiel défense» documentant l’usage des armes vendues par la France à l’Arabie Saoudite ...

Publié jeudi, 25 avril 2019 ‐ Liberation.fr

De Bercy à… Bercy. De l’hôtel des ministres à la tête de la puissante administration fiscale française, Jérôme Fournel, 51 ans, n’aura pas beaucoup de chemin à faire pour changer de bureau. Le directeur de cabinet de Gérald Darmanin, à...