Poésie. Résurrection des grands absents

Publié mercredi, 06 mars 2019 ‐ L'Humanité

On connaissait Patrick Quillier pour ses traductions de Pessoa en Pléiade, pour ses poèmes publiés aux éditions La Différence, Office du murmure en 1996 et Orifices du murmure en 2010, enfin pour ses performances. On a aujourd’hui ces Voix éclatées (de 14 à 18) – prix Kowalski 2019 de la ville de Lyon – publiées courageusement, disons-le, par les éditions Fédérop, un véritable oratorio. Certes, on n’y commente plus les textes sacrés, on n’y chante plus les laudes en hommage au jour, on y entend un thrène, moins gémissements et lamentations que mises en perspective de toutes les voix de ces vies fauchées dans le fracas musical des obus – « musique barbare et ininterrompue » dont parlera Apollinaire – les fumées, les gaz, la boue des tranchées, ces « corps creux et blancs » qui « habitent toute la terre dévastée ». Un monument aux morts éloquent parlant contre les paroles, « morts fraternels tempe contre tempe ».
Tout se passe dans ce livre comme s’il s’agissait de redresser les centaines de milliers de blessés, mutilés… de désensevelir leurs voix, de faire vibrer la pierre des milliers de monuments aux morts qui, dans le moindre de nos villages, rappellent combien les morts pèsent sur les vivants. Patrick Quillier ressuscite, redonne souffle de vie à « ce que fut la souffrance des corps et des âmes, sacrifiés au profit illusoire des nations » selon les mots de Frédéric Jacques Temple, qui signe la 4e de couverture.
Excepté trois personnages inventés par l’auteur, Patrick Quillier a donné la parole aux poilus, aux morts d’Aiglun et Sigale – ces villages de la vallée de l’Estéron, dans les Alpes-Maritimes –, aux écrivains si nombreux tués lors de cette guerre ou marqués à vie par elle. Patrick Quillier a la tête suffisamment épique pour écrire ou réécrire en décasyllabes – souvent cahoteux – des textes écrits initialement en prose, des textes librement traduits, et les ajuster comme des marqueteries juxtaposant des fragments d’essences différentes. « Les Français n’ont pas la tête épique ! » s’exclamait Théophile Gautier. Patrick Quillier, lui, l’a, et, certes, il ne s’agit pas de rivaliser avec les grands textes du passé, mais de rendre justice à tout ce qui fut cassé, ici et là, dans cette Europe du début du XXe siècle, et tourner « en un seul grand mouvement vers la lumière », comme le voulait Victor Hugo, tous ces malheurs, cette invisibilité dont Apollinaire dénonçait l’art en 1915. La force éthique et politique de ce travail, de cette mise en chantier, vise à transformer la mort en force de vie. Pari réussi !

Tag: #Actu #CultureEtSavoirs

Autres articles publiés par L'Humanité

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Pierre Vincent, cheminot, ancien dirigeant syndical et ami de l’Humanité, est décédé à l’âge de 80 ans. Sur vingt-sept mois de service militaire, l’appelé en fait treize en Algérie. Libéré en 1962, il fait part au comité Maurice-Audin...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Les « gestes barrières », en ce moment où l’on baigne de tous côtés dans le doute et la crainte, ne sont-ils pas ­devenus l’exemple même de « l’impératif catégorique » inventé par le philosophe prussien Emmanuel Kant...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Les stades de football sont vides et, pourtant, la voix des supporters n’a probablement jamais porté aussi loin. Quelques jours seulement après l’appel de 350 groupes d’ultras à travers toute l’Europe, dont des Français, demandant à...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Demain mardi , c’est donc le président de la République en personne qui annoncera les formes diversifiées que prendront les aides publiques destinées  à faire repartir l’industrie automobile en France . Trois jours plus tard, la direction du...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Le procès de Benyamin Netanyahou s'est ouvert ce dimanche. Après avoir tout fait pour l’éviter, affirmé qu’une campagne « de la gauche et de la presse visait à le renverser par un putsch », demandé une immunité, puis dit la refuser, il...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

De mémoire de militant, il n’avait jamais connu une telle crise alimentaire. Un véritable tsunami de la misère. « Durant toute la durée du confinement, nous avons distribué des colis alimentaires à 1 270 000 personnes, explique Thierry...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Les « gestes barrières », en ce moment où l’on baigne de tous côtés dans le doute et la crainte, ne sont-ils pas ­devenus l’exemple même de « l’impératif catégorique » inventé par le philosophe prussien Emmanuel Kant...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Née le 20 juin 1921 à La Seyne-sur-Mer (Var), Mireille Droz quitte l’école et les cours de violon trop tôt, la situation sociale de ses parents ne lui permettant pas d’envisager des études. Au magasin Priséco de Toulon, où elle est...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Il est l’exception qui confirme la règle fixée par Emmanuel Macron. Installé le 23 mai à la tête de Tourcoing par le conseil municipal, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, est le seul membre du gouvernement autorisé par...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Les « gestes barrières », en ce moment où l’on baigne de tous côtés dans le doute et la crainte, ne sont-ils pas ­devenus l’exemple même de « l’impératif catégorique » inventé par le philosophe prussien Emmanuel Kant...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Dès la mi-janvier, la climatologue Corinne Le Quéré était bombardée de questions sur la baisse des émissions mondiales de CO2. « Et je n’avais pas de réponse précise à donner… » confiait-elle en prélude d’un séminaire en ligne le...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

De mémoire de militant, il n’avait jamais connu une telle crise alimentaire. Un véritable tsunami de la misère. « Durant toute la durée du confinement, nous avons distribué des colis alimentaires à 1 270 000 personnes, explique Thierry...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Le « Ségur de la santé » est au moins assuré de figurer dans le Livre des records, au chapitre des concertations officielles menées par voie numérique. Pas moins de 300 personnes – représentants des hôpitaux, des Ehpad, du médico-social ...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Le harcèlement sexuel est un délit puni par le Code pénal, mais également un comportement interdit sur le lieu de travail. Une salariée ayant perdu son emploi du fait d’une inaptitude consécutive à un harcèlement sexuel, ou ayant pris acte de...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Il est l’exception qui confirme la règle fixée par Emmanuel Macron. Installé le 23 mai à la tête de Tourcoing par le conseil municipal, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, est le seul membre du gouvernement autorisé par...