Ouvrage. L’au-delà de Bela Lugosi

Publié mardi, 11 février 2020 ‐ L'Humanité

Aujourd’hui, Bela Lugosi est un son spectral. Seule l’oreille se remémore ce nom échappé des limbes cinématographiques. Il bruisse dans la tête en refoulé ténébreux. Il se promène dans la mémoire sous une brume sans souvenirs. Il a vaincu l’oubli sans parvenir à s’écrire dans le regard. Il est ce nom inquiétant et familier, un imaginaire que plus rien ne sous-tend. L’avenir de Bela Lugosi mime celui de son réalisateur, Tod Browning, qui lui donnera son plus beau rôle. Tous deux perdus à jamais dans le ciel des étoiles sans lumière. On l’imagine en noir et blanc, on pense à des temps enfouis sous la poussière. On le croit américain. On ne sait s’il est vivant ou mort. À peine se souvient-on de l’épique chanson du groupe Bauhaus, où « Bela Lugosi » se scandait durant neuf minutes dans une transe sans soleil.
La métamorphose d’un acteur dans une prédestination choisie
Le livre d’Edgardo Franzosini est une tentative de réapparition d’un éternel effacé. Il le confond sans peur à son double infernal pour lequel Bela fut un condamné volontaire. L’histoire de l’acteur s’est recouverte sans résistance des oripeaux du mythe, Dracula. Hollywood ressemblait alors à une terre promise aux monstres en Celluloïd, et la Transylvanie y trouva un asile et une pérennité. La transfusion fut immédiate. Bela offrit à Dracula plus que son corps puisqu’il lui figurera une âme. Il a préféré cet autre à son « je ». Il a joué l’exil jusqu’à la perte de soi, comme s’il avait fait siens les mots de Meyerhold empruntés à Rimbaud « Le travail de tout homme de théâtre est de révolutionner la vie. » Lui, il terrorisera la sienne. Le biographique, avec lui, devient un dédale de « sans » où la seule récurrence se nomme vampire. Ainsi, Franzosini n’écrit pas une vie mais la métamorphose d’un acteur dans une prédestination choisie qui n’abolira pas le tragique mais forcera l’immortalité.
L’écriture est arborescente, l’atmosphère s’assombrit au fur et à mesure que Bela se rapproche d’Hollywood. L’auteur multiplie les chapitres et les références à distance de son sujet. Il construit un labyrinthe pour ne jamais épuiser le mystère de cet homme emmuré en son personnage. Il le transforme en poète du peuple de la nuit qui n’a jamais cessé de croire aux mots de Bram Stocker : «  La puissance du vampire tient en ce que personne ne croit en son existence. »
Bela Lugosi, biographie d’une métamorphose, d’Edgardo Franzosini. Éd. la Braconnière, 128 pages, 14 euros.

Tag: #Critique #CultureEtSavoirs

Autres articles publiés par L'Humanité

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Assurance Maladie et Aide médicale Etat : Face au risque de rupture des droits, il faut prendre une mesure généralisée de simplification des démarches Dans un courrier du 19 mars 2020, l’Observatoire du Droit à la Santé des Etrangers (ODSE) et...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Tous le redoutaient, espérant que ça n’arriverait pas. Sauf que la réalité les a cruellement rattrapés. Samedi, un médecin urgentiste retraité de l’Oise, venu prêter main-forte à ses collègues, est décédé du coronavirus. Depuis,...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Tous le redoutaient, espérant que ça n’arriverait pas. Sauf que la réalité les a cruellement rattrapés. Samedi, un médecin urgentiste retraité de l’Oise, venu prêter main-forte à ses collègues, est décédé du coronavirus. Depuis,...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Assurance Maladie et Aide médicale Etat : Face au risque de rupture des droits, il faut prendre une mesure généralisée de simplification des démarches Dans un courrier du 19 mars 2020, l’Observatoire du Droit à la Santé des Etrangers (ODSE) et...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Dans son édition de mars, le mensuel « Réussir, fruits et légumes », rend compte  d’une rencontre qui s’est tenue à Agen entre des producteurs français de fraises et leurs homologues  espagnols et italiens. On y apprend que l’Espagne...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

La crise économique et financière qui se dessine ne sera pas jugulée par une ­ordonnance médicale ou un vaccin. Elle n’est pas la crise du coronavirus, mais celle du système capitaliste mondialisé et financiarisé. L’épidémie est en quelque...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

. Un moratoire des loyers Eddie Jacquemart Président de la Confédération nationale du logement (CNL) Face à la crise sanitaire, le gouvernement doit veiller à n’oublier personne dans les différentes mesures qu’il est amené à...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Depuis lundi soir, l’Espagne, deuxième pays européen le plus touché par le coronavirus à ce stade, renvoie des images macabres. Celles de la morgue aménagée sur une grande piste de patinage dans un centre commercial de la capitale espagnole....

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Après des semaines à gloser publiquement sur « l’immunité collective », tout en justifiant en coulisses sa cynique inaction face au coronavirus par la nécessité de « protéger l’économie », le premier ministre britannique a fini...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Après le conseil scientifique, le comité de chercheurs. Emmanuel Macron devait installer, hier, le Comité analyse recherche et expertise (Care), réunissant douze chercheurs et médecins, pour conseiller le gouvernement sur « la doctrine (relative) ...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Un moratoire des loyers Eddie Jacquemart Président de la Confédération nationale du logement (CNL) Face à la crise sanitaire, le gouvernement doit veiller à n’oublier personne dans les différentes mesures qu’il est amené à prendre. Plus que...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Glané dans le Parisien hier matin : « On ne peut plus avoir comme ça des gens qui sont en dehors de la société, il faudra que l’on s’occupe de cela », a promis Macron, qui s’était déjà engagé le 31 décembre 2017 à « apporter...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Plusieurs visions du monde se sont affrontées, mardi, à l’Assemblée nationale, lors de la séance de questions au gouvernement consacrée à l’épidémie de coronavirus. Les députés d’opposition n’ont eu de cesse d’interroger la...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

On les célèbre désormais sans relâche. Infirmières, médecins, réanimateurs, urgentistes… Sur les coups de 20 heures, la patrie reconnaissante, calfeutrée chez elle, salue depuis sa fenêtre ces héros à la pointe du combat contre le Covid-19. ...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Tous le redoutaient, espérant que ça n’arriverait pas. Sauf que la réalité les a cruellement rattrapés. Samedi, un médecin urgentiste retraité de l’Oise, venu prêter main-forte à ses collègues, est décédé du coronavirus. Depuis,...