Tops/Flops PSG-Bordeaux : Marquinhos en bon capitaine, Paris encore la tête à l’envers

Publié dimanche, 23 février 2020 ‐ Le Figaro

Tops
Marquinhos, capitaine courage
Il est sans doute l’un des rares Parisiens à avoir réalisé une performance constante durant toute la partie. Capitaine au pied levé après la sortie sur blessure de Thiago Silva (17e), Marquinhos a tenu son rang. Toujours aussi propre dans ses interventions et important dans son placement, avec 5 dégagements, 3 interceptions et 10 ballons récupérés (chiffres Opta), le défenseur brésilien a également été décisif dans la surface adverse en inscrivant son 1er doublé au PSG : un but de l’épaule (45e+2) et un autre du pied droit à l’affût (63e).
Di Maria, gauche caviar
Effacé à Dortmund mardi dernier (2-1), Angel Di Maria a retrouvé de l’influence. L’Argentin a multiplié les bons centres, spécialement à destination de Cavani, et a fini par être double passeur-décisif, en trouvant l’Uruguayen (25e) puis Marquinhos sur un coup franc bien botté du côté gauche (45e+2). Il a été important pour faire le lien entre le milieu et l’attaque.
Cavani, un 200eme but bien fêté
Est-ce la résurrection d’Edinson Cavani ? Proche d’un départ au mercato hivernal, l’Uruguayen est resté et semble désormais totalement impliqué. Réussissant pas mal d’appels tranchants, l’Uruguayen a été récompensé de son abattage avec un beau but de la tête, son 200eme au PSG. Passeur décisif pour Mbappé (69e), il a également raté d’autres occasions (29e, 67e, 75e) mais est sorti sous l’ovation du Parc.
Flops
Paris n’a pas soigné tous ses maux
Malgré ce court succès (4-3), le PSG n’a pas tout résolu en une soirée. Après la déconvenue à Dortmund (2-1), Paris n’a pas rassuré. Ni dans son jeu, ni dans son bloc défensif. Avec un jeu qui a trop reposé sur les individualités, encore une fois. Il n’y a toujours pas de collectif qui se dégage et lorsque Neymar est un peu moins bien physiquement, cela se ressent dans cette équipe. Sans oublier la blessure précoce de Thiago Silva au cours de la rencontre qui risque, encore, de compliquer les plans de Tuchel pour les prochaines semaines. 
Rico, une bourde malvenue
Appelé à remplacer Navas dans la cage parisienne, Sergio Rico a vécu une drôle de soirée. Si le portier espagnol a réussi bon nombre de belles parades (17e, 57e, 76e), il a aussi montré une certaine fébrilité. Ratant un dégagement qui amène le but du 2-2 signé Pablo avant la pause, il s’est encore troué sur une autre relance après la pause, sans conséquence cette fois-ci (49e). Le gardien numéro 2 a été le symbole de cette équipe parisienne pas tout à fait la tête à l’endroit. 
Neymar, une expulsion qui va faire parler
A voir son gabarit, Neymar n’est pas encore affûté physiquement. Assez pataud, le Brésilien n’a pas eu l’influence escomptée avec pas mal de mauvais choix et quelques bons qui se comptent sur les doigts d’une main. Loin d’être en jambes, le numéro 10 parisien a fini par commettre un geste d’énervement qui lui a valu un deuxième jaune synonyme de rouge. Quittant la pelouse et même assez rapidement le stade, sans assister aux festivités autour de Cavani, Neymar va encore faire parler de lui. Suspendu au moins au prochain match, il ne pourra pas gagner en compétition à deux semaines du match retour face au Borussia Dortmund.

Tag: #Actualités

Autres articles publiés par Le Figaro

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. Bonjour et bienvenue à tous sur ce live consacré à l'épidémie de coronavirus Covid-9. Voici les événements les plus importants de la journée :En France, . Le comité scientifique préconise la prolongation du confinement sur ...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ Le Figaro

Alors que le coronavirus met l’économie à l’arrêt, des appels se multiplient pour dispenser les Français de payer leur loyer tant que durera la crise. Pour les associations, la mesure serait d’autant plus naturelle que le président Emmanuel...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Enfin une belle éclaircie à la Bourse de Paris. Le CAC 40 a grimpé de 8,39% mardi, pour finir la séance à 4 242,70 points. L’indice des grandes valeurs françaises abandonne néanmoins toujours plus de 30% depuis ses sommets du mois de février...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Comment avez-vous réagi à l’annonce de ce report des Jeux olympiques de Tokyo ?Teddy Riner : J’avais envie de ne pas y croire (rire). Je m’étais préparé pour cet été mais la priorité, aujourd’hui,...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Les Jeux olympiques de Tokyo, qui devaient se dérouler du 24 juillet au 9 août 2020, ont été officiellement reportés à une date ultérieure, probablement au cours de l’été 2021, en raison de l’épidémie de coronavirus. Mardi, le Comité...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Jean-Julien Ezvan et Martin Couturié Joint par le Figaro quelques minutes après l'annonce du report officiel des Jeux olympiques de Tokyo, Tony Estanguet, le patron du Comité d'organisation de Paris 2024 s'est réjouis de cette décision :...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Pourquoi une décision si rapide ? Jamais quatre semaines ne seront passées si vite. Il y a moins de 48 heures, le Comité international olympique (CIO), par la voix de son président Thomas Bach, avait affirmé se...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Le Japon va payer au prix cher le report des Jeux olympiques en 2021, probablement l'été prochain même si la question n'a, selon le Comité international olympique, pas été abordée avec les dirigeants japonais dans les heures qui ont précédé...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Fifa, football La Fédération internationale de football (Fifa) a «salué» mardi le report des Jeux olympiques de Tokyo initialement prévus en 2020, assurant que la «priorité» devait être la santé des personnes concernées par...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

La conférence téléphonique Thomas Bach, le président du CIO et Shinzo Abe, le premier ministre japonais, a été fructueuse. L’évolution rapide de la situation sanitaire mondiale en lien avec la COVID-19, ses répercussions «sur la vie des...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

La première étape. Décisive. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s’est, ce mardi, entretenu par téléphone avec Thomas Bach, le président du CIO. La gouverneure de Tokyo Yuriko Koike, le président du comité d'organisation Yoshiro Mori et la...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Le deuxième papa d’Astérix n’est plus. Après l’annonce du décès d’Albert Uderzo, créateur avec René Goscinny du personnage d’Astérix, à l’âge de 92 ans, M6 a décidé de déprogrammer la demi-finale de «Pékin Express: Retour sur...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. Hugo Marchand, danseur étoile de l'Opéra de Paris, a dû se mettre au cours de danse virtuel. Depuis le début du confinement, chaque jour à 11h00, lui et sept de ses collègues sont en visioconférence avec l'ancienne danseuse...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Renaud Lavillenie n’a pas arrêté l’entraînement. Confiné, il saute dans son jardin. Dans La Montagne, il décrivait il y a quelques jours : « Pour les 15 jours qui viennent, l’idée vue avec Philippe (D’Encausse, son entraîneur), ...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

«Plus que probable». Interrogé ce mardi sur France Info quant à la tenue des Jeux olympiques prévus du 24 juillet au 9 août à Tokyo, Tony Estanguet, membre du CIO et président du COJO de Paris 2024 a clairement indiqué que la tendance ne faisait ...