Teddy Riner et le report : «La priorité, c'est de rester en vie et éradiquer le virus»

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Comment avez-vous réagi à l’annonce de ce report des Jeux olympiques de Tokyo ?
Teddy Riner : J’avais envie de ne pas y croire (rire). Je m’étais préparé pour cet été mais la priorité, aujourd’hui, ne sont pas le sportif et les Jeux olympiques. La priorité est de rester en vie et d’éradiquer ce virus qui est mortel pour l’humanité. Donc un an, oui, cela peut paraitre long mais cela va passer vite. Sortons déjà de cette situation et quand j’aurais l’occasion de pouvoir remettre les bouchées doubles, je le ferais. Je préfère être encore en vie pour mes enfants que de la risquer et de ne plus être là pour eux.
» A LIRE AUSSI -Le coût colossal d'un report des JO 2020 pour le Japon
» A LIRE AUSSI -Date, conséquences, éventuels gagnants…. 5 questions autour du report des JO 2020
» A LIRE AUSSI -Tony Estanguet au Figaro: «Reporter les Jeux de Tokyo est la seule bonne décision»
Peut-on parler de soulagement ?
Oh non je ne suis pas soulagé ! Cela garde en haleine un an de plus. Une olympiade, normalement, c’est quatre ans et c’est déjà long. Alors cinq… Si on avait pu éradiquer déjà ce virus et qu’on m’avait dit que les Jeux débutaient demain, j’y allais sans problème. Mais il faut être respectueux de tous et se dire que chaque athlète doit avoir les mêmes chances de les disputer dans de bonnes conditions. Et je veux y aller sans aucune appréhension.
Cela change-t-il votre envie d’aller à Tokyo dans un an ?
Non, cela ne change rien du tout. Ce seront toujours les mêmes Jeux olympiques, au pays du judo. Franchement, en plus, cela me laisse encore plus de temps pour bien me préparer. Attention, ce n’est pas que je n’étais pas préparé mais un an, cela laisse le temps. J'espère que ces douze mois supplémentaire me rendront encore plus forts et me permettront de vivre mes plus Jeux olympiques. c'est comme cela qu'il faut penser, être positif.
Ce report rapproche Tokyo de Paris 2024. Cela vous conforte-t-il dans votre désir d'y prendre part ?
Cela ne change pas beaucoup. Je n'aime pas mettre la charrue avant les boeufs donc là, je suis concentré sur le fait d'aller chercher cette médaille d'or à Tokyo. Après, je prendrais le temps de souffler, mais sans doute beaucoup moins que lors de cette dernière olympiade. 
Auriez-vous préféré que le report s’effectue cette année, en septembre-octobre ?
Evidemment. Mais ce sera en 2021. Il faut juste se dire que ce sera dans un an et rester focus sur l’événement Jeux olympiques. Après, je n’ai pas à avoir de préférence. Et si j’en ai une, c’est celle-ci : le plus tôt sera le mieux. Si les Jeux doivent être en février, puisque le CIO a dit qu’ils auront lieu au plus tard à l’été 2021, tant mieux. Et s’ils ont lieu l’été 2021, aucun problème. Le tout, ce sera d’y être et de pouvoir y défendre mes chances.  
Dès la fin du confinement, comptez-vous vous jeter dans l’entraînement pendant un an ?
Non. Déjà, j’ai la chance d’avoir un partenaire, Basic Fit, qui m’a envoyé du matériel, ce qui me permet de continuer à m’entraîner physiquement. Je vous assure, je vois mon corps changer car je tourne à deux séances par jour car je ne fais que pousser des haltères (rire). Du coup, pour répondre à votre question, je ne vais pas me jeter sur l’entraînement car je suis déjà dessus. La seule chose qui me manque, c’est d’avoir un partenaire. Mon gros nounours commence à en avoir marre et moi aussi, le judo commence à me manquer. Mais dans ma tête, je me dis que je suis sur un bloc physique et quand ce sera terminé, bientôt je l’espère, je partirais sur un bloc judo.
D’ici un an, l’adversité risque d’évoluer…
Ce ne seront peut-être pas les mêmes, mais moi aussi je ne serais pas le même. Je fais en sorte de travailler tous les jours depuis ma dernière défaite à Paris. Cette défaite n’a pas agi comme un réveil, mais elle a permis de changer quelques détails qui feront que demain, si j’arrive à avoir cette médaille d’or, ce sera grâce à tout çà. Donc franchement, je ne suis pas inquiet de qui il y aura en face de moi. Seule la médaille d’or comptera.
On vous sait plutôt très inquiet quant à votre santé. Ce virus vous angoisse-t-il particulièrement ?
Je suis déjà angoissé de nature pour être franc. Quand je serre une main, je le fais discrètement mais je vais ensuite toujours me laver les mains. Dès que je rentre chez moi, la première chose que je fais, c’est me laver les mains. Cela saoule même mes enfants… Mais c’est comme ça, pour éviter de tomber malade, il faut bien se laver les mains et rester propre. Donc quand les mesures barrières sont arrivées, je n’ai pas changé mon mode de fonctionnement, je l’ai juste intensifié. Et à chaque fois que je dois sortir, quand je rentre, mes vêtements vont direct à la machine à laver. Vous me direz que je suis peut-être parano mais ce sont des précautions qu’il faut prendre quand on a des enfants. Car c'est grave ce qui est en train de se passer. Je pense que lorsque mes enfants seront plus grands, dans leur manuel d'histoire, ils parleront de cette pandémie. Nous n'avons jamais vécu cela et l'heure n'est pas à se plaindre. Encore moins nous, sportifs. Il faut juste s'adapter et faire ce qu'il faut.

Tag: #Actualités

Autres articles publiés par Le Figaro

Publié dimanche, 24 mai 2020 ‐ Le Figaro

Déception pour ceux qui attendaient un bénéfice des protocoles à base de chloroquine ou d’hydroxychloroquine (un dérivé moins toxique), au stade précoce de Covid suffisamment inquiétant pour nécessiter une hospitalisation. Une étude publiée...

Publié dimanche, 24 mai 2020 ‐ Le Figaro

Jean-Michel Aulas et l'Olympique Lyonnais ne désarment pas. Alors que le club rhodanien saisira lundi le conseil d'Etat pour contester la suspension, puis l'arrêt définitif du championnat de Ligue 1, l'emblématique président continue de plaider pour ...

Publié dimanche, 24 mai 2020 ‐ Le Figaro

Samedi soir, «On n’est pas couché» faisait son retour sur France 2 après dix semaines d’absence dues au confinement. À cette occasion, Laurent Ruquier, accompagné de Valérie Trierweiler et Philippe Besson, recevait l’écrivain Tonino...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

«L'Espagne a fait ce qu'elle devait faire, et maintenant de nouveaux horizons s'ouvrent pour tout le monde. Le moment est venu de reprendre bon nombre de vos activités quotidiennes. La Liga reviendra à partir du 8 juin. » C’est en ces mots que le...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

L'article est signé Martyn Ziegler, patron de la rubrique rugby au Times. Pourquoi cette précision ? Le projet qu’il rapporte, évoquant «une source fiable», paraît tellement surréaliste, tellement improbable, qu’il faut faire un...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

Selon Sky sports, le PSG aurait fait une première offre pour le buteur argentin Mauro Icardi, de 50 millions d’euros plus 10 en bonus. Cette saison, Icardi était prêté au PSG avec une option d’achat estimée à 70M€, mais avec la...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. Pour cette deuxième fin de semaine déconfinée, le soleil brille, et donne très envie aux Parisiens et Franciliens de se dégourdir les jambes.   propose de visiter quelques castels qui ont rouvert, en appliquant les gestes...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

Depuis la semaine dernière, les agences immobilières ont rouvert progressivement leurs portes. Et les quelques transactions qui n’avaient pas pu se conclure pendant le confinement, faute de signature chez le notaire, ont été signées. » LIRE...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

Remue-ménage à RTL. Après Stéphane Bern, au tour de Jacques Pradel d’annoncer l'arrêt de son émission «L’Heure du crime», ainsi que son départ de la station. Dans les colonnes de Corse Matin ce vendredi, l’animateur et journaliste...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

Qui a pris cette décision ?  Mercredi 20 mai, l’Assemblée Générale de la LFP a décidé que le championnat de Ligue 2 se jouera à 22 clubs lors de la saison 2020/2021, à l’issue d’un vote électronique. La Ligue précise...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

Mary pleine de grâce. Portée par sa foi, elle atteint la félicité le 11 juin 2000 Porte d’Auteuil. « Le meilleur moment de ma carrière », savoure-t-elle. Roland-Garros, incontournable du printemps, devait débuter le 24 mai. Reporté en...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. Le nombre de cas de nouveau coronavirus a doublé dans le monde en un mois, passant à plus de cinq millions (5.049.366) dont 329.799 décès, selon des données collectées par l'AFP auprès de sources officielles. On constate...

Publié jeudi, 21 mai 2020 ‐ Le Figaro

Si le documentaire The Last Dance a connu un succès phénoménal, il n’a pas plu à tout le monde. Après les critiques d’Horace Grant, Scottie Pippen serait «en colère» et déçu de la façon dont il est présenté à travers certains...

Publié jeudi, 21 mai 2020 ‐ Le Figaro

Le papier (grand format) a jauni mais les souvenirs demeurent. L’Equipe s’est, ce jeudi, offert un petit voyage dans le temps avec un titre : «Et on joue à 22 ?» L'assemblée générale de la Ligue de football professionnel, réunie en...

Publié jeudi, 21 mai 2020 ‐ Le Figaro

«Je comprends bien la position de nos partenaires japonais», a déclaré Thomas Bach mercredi dans un entretien à la BBC, alors qu'on l'interrogeait sur les propos du patron du comité d'organisation Yoshiro Mori qui avait estimé fin avril...