La propagation de l’épidémie de coronavirus fait chuter les marchés

Publié lundi, 24 février 2020 ‐ Le Figaro

Cette fois, l’épidémie de coronavirus suscite la peur. Ce matin, à Paris, l’indice CAC 40 perd plus de 3,5%, toutes ses composantes étant dans le rouge. S’il ne réduit pas ses pertes ce soir en clôture, il pourrait s’agir de son plus fort recul depuis le 2 août 2019 (- 3,57%), lorsque l’’inquiétude portait l’escalade des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine. Les autres marchés européens sont eux aussi en berne, le DAX 30 reculant dans les mêmes proportions à Francfort. La lanterne rouge revient à l’indice FTSE Mib de la Bourse de Milan, qui perd 4,4%. En Chine, d’où l’épidémie de Covid-19 est partie, sa propagation semble ralentir. À l’inverse, les cas de coronavirus recensés dans le reste du monde augmentent rapidement, notamment en Corée du Sud, mais aussi plusieurs pays du Moyen-Orient, ainsi qu’en Italie. Ce qui laisse craindre une aggravation des conséquences macroéconomiques de la maladie. Les valeurs exposées au tourisme attaquées Par secteur, les actions les plus exposées à la Chine sont sans surprise les plus touchées: à Paris, les plus fortes baisses comptent des valeurs exposées au tourisme, comme Accor (- 6,9%), lanterne rouge du CAC 40, et Air France-KLM (- 9%), plus forte baisse du SBF 120. Très dépendant de l’Asie, le secteur du luxe est aussi touché, à l’image de Kering (- 6%), de même que les constructeurs automobiles Peugeot et Renault (- 5% environ), mais aussi le fabricant de produits semi-conducteurs STMicroelectronics. À l’inverse, la «valeur refuge» s’apprécie: l’once de 31,1 grammes d’or s’adjuge plus d’une quarantaine de dollars et s’approche de la barre 1 700 dollars, qui n’a plus été tenue depuis décembre 2012. Dans la monnaie unique européenne, le lingot d’un kilo se traite aux environs 50 000 euros quand le Napoléon de 20 francs-or frôle les 300 euros, du jamais vu. En effet, le Fonds monétaire international vient d’abaisser sa prévision de croissance pour la Chine pour 2020 de 6% à 5,6%. L’institution table, au niveau mondial, sur 2,8%, soit 0,1 point de pourcentage de moins qu’auparavant. De plus, les premières estimations sectorielles sont signalées. Par exemple, ING estime que le coronavirus coûtera de 105 à 115 milliards de dollars au secteur touristique d’Asie cette année. Enfin, aux États-Unis, des stars de la cote comme Apple, mais aussi Coca-Cola, ont prévenu que leur activité serait pénalisée par la maladie. Avec la propagation du coronavirus hors de Chine, «entre-t-on dans une deuxième phase de la maladie?», s’interroge Hervé Goulletquer, stratégiste à la Banque Postale Asset Management. «Tout observateur de se poser alors deux questions», commente Hervé Goulletquer: «Premièrement, quand va s’arrêter cette dynamique exponentielle et deuxièmement, est-ce que d’autres pays vont subir le même sort?» que la Corée du Sud et l’Italie. «Tant qu’on ne saura pas répondre, la prudence qu’implique l’incertitude prévaudra», termine-t-il.

Tag: #Cac40 #Infographie #ActuBourse #InfoBourse #ActualitéBourse #FigaroBourse #évolutionBourse #MarchéFinancier

Autres articles publiés par Le Figaro

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. Bonjour et bienvenue à tous sur ce live consacré à l'épidémie de coronavirus Covid-9. Voici les événements les plus importants de la journée :En France, . Le comité scientifique préconise la prolongation du confinement sur ...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ Le Figaro

Alors que le coronavirus met l’économie à l’arrêt, des appels se multiplient pour dispenser les Français de payer leur loyer tant que durera la crise. Pour les associations, la mesure serait d’autant plus naturelle que le président Emmanuel...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Enfin une belle éclaircie à la Bourse de Paris. Le CAC 40 a grimpé de 8,39% mardi, pour finir la séance à 4 242,70 points. L’indice des grandes valeurs françaises abandonne néanmoins toujours plus de 30% depuis ses sommets du mois de février...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Comment avez-vous réagi à l’annonce de ce report des Jeux olympiques de Tokyo ?Teddy Riner : J’avais envie de ne pas y croire (rire). Je m’étais préparé pour cet été mais la priorité, aujourd’hui,...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Les Jeux olympiques de Tokyo, qui devaient se dérouler du 24 juillet au 9 août 2020, ont été officiellement reportés à une date ultérieure, probablement au cours de l’été 2021, en raison de l’épidémie de coronavirus. Mardi, le Comité...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Jean-Julien Ezvan et Martin Couturié Joint par le Figaro quelques minutes après l'annonce du report officiel des Jeux olympiques de Tokyo, Tony Estanguet, le patron du Comité d'organisation de Paris 2024 s'est réjouis de cette décision :...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Pourquoi une décision si rapide ? Jamais quatre semaines ne seront passées si vite. Il y a moins de 48 heures, le Comité international olympique (CIO), par la voix de son président Thomas Bach, avait affirmé se...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Le Japon va payer au prix cher le report des Jeux olympiques en 2021, probablement l'été prochain même si la question n'a, selon le Comité international olympique, pas été abordée avec les dirigeants japonais dans les heures qui ont précédé...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Fifa, football La Fédération internationale de football (Fifa) a «salué» mardi le report des Jeux olympiques de Tokyo initialement prévus en 2020, assurant que la «priorité» devait être la santé des personnes concernées par...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

La conférence téléphonique Thomas Bach, le président du CIO et Shinzo Abe, le premier ministre japonais, a été fructueuse. L’évolution rapide de la situation sanitaire mondiale en lien avec la COVID-19, ses répercussions «sur la vie des...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

La première étape. Décisive. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s’est, ce mardi, entretenu par téléphone avec Thomas Bach, le président du CIO. La gouverneure de Tokyo Yuriko Koike, le président du comité d'organisation Yoshiro Mori et la...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Le deuxième papa d’Astérix n’est plus. Après l’annonce du décès d’Albert Uderzo, créateur avec René Goscinny du personnage d’Astérix, à l’âge de 92 ans, M6 a décidé de déprogrammer la demi-finale de «Pékin Express: Retour sur...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. Hugo Marchand, danseur étoile de l'Opéra de Paris, a dû se mettre au cours de danse virtuel. Depuis le début du confinement, chaque jour à 11h00, lui et sept de ses collègues sont en visioconférence avec l'ancienne danseuse...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Renaud Lavillenie n’a pas arrêté l’entraînement. Confiné, il saute dans son jardin. Dans La Montagne, il décrivait il y a quelques jours : « Pour les 15 jours qui viennent, l’idée vue avec Philippe (D’Encausse, son entraîneur), ...

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

«Plus que probable». Interrogé ce mardi sur France Info quant à la tenue des Jeux olympiques prévus du 24 juillet au 9 août à Tokyo, Tony Estanguet, membre du CIO et président du COJO de Paris 2024 a clairement indiqué que la tendance ne faisait ...