Des athlètes «sonnés» ou «pas surpris» : les réactions suite au report des JO de Tokyo

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Fifa, football
La Fédération internationale de football (Fifa) a «salué» mardi le report des Jeux olympiques de Tokyo initialement prévus en 2020, assurant que la «priorité» devait être la santé des personnes concernées par les Jeux face à la pandémie de coronavirus. «La Fifa croit fermement que la santé et le bien-être de toutes les personnes impliquées dans les activités sportives doivent toujours être la priorité la plus haute», explique l'organisation dans un communiqué transmis à l'AFP. «C'est pourquoi nous saluons la décision du CIO.» «La Fifa travaillera avec les instances concernées pour aborder tous les enjeux clés liés à cette reprogrammation», ajoute la fédération internationale présidée par Gianni Infantino.
Christophe Lemaitre, athlétisme
Interrogé par L’Equipe, le sprinteur français avance que «c’est un report assez logique, ça ne me surprend pas tant que ça. C'était très compliqué de tenir les délais prévus, presque tous les sportifs ne peuvent plus s'entraîner de manière optimale depuis plusieurs jours, et on ne sait pas combien de temps la pandémie va durer. En plus, rassembler des milliers de sportifs et de spectateurs sur des mêmes sites aurait été très compliqué. En automne, cela aurait peut-être été possible, mais dans le doute, il est tout à fait préférable de reporter les JO d'un an. C'est une décision sage.»
Et d’ajouter : «Personnellement, je vais continuer à m'entretenir physiquement, c'est important. On s'entraîne comme on peut, avec ce qu'on a. Tout le monde est conscient de la situation, la priorité c'est le confinement et que chacun à son niveau fasse le maximum pour faire baisser la pandémie. Sur le plan sportif, on ne sait pas encore ce que vont devenir les Championnats d'Europe 2020 prévus à Paris (25-30 août). Peut-être vont-ils être décalés de quelques semaines ? Je ne sais pas non plus quand reprendront les meetings. On va peut-être vivre une année blanche.»
Andrew Parsons, président du Comité international paralympique
«Le report des Jeux paralympiques de Tokyo 2020 à la suite de l'épidémie mondiale de Covid-19 est absolument la bonne chose à faire. La santé et le bien-être de la vie humaine doivent toujours être notre priorité numéro un et l'organisation d'un événement sportif de quelque nature que ce soit pendant cette pandémie n'est tout simplement pas possible. Le sport n'est pas la chose la plus importante en ce moment, la préservation de la vie humaine l’est.» 
Renaud Lavillenie, athlétisme 
Le multiple médaillé olympique de la perche Renaud Lavillenie a salué mardi auprès de l'AFP le report des Jeux olympiques de Tokyo à 2021, «ça nous libère d'un poids, on va pouvoir arrêter cet entraînement "bricolage"». «C'est évidemment une bonne décision dans un contexte malheureux», a indiqué le champion olympique 2012 et médaillé d'argent 2016 après l'annonce du Comité international olympique (CIO) de repousser les Jeux de Tokyo, prévus cet été, à 2021, à cause de la pandémie de coronavirus. «C'était compliqué pour nous athlètes de patienter pour on-ne-sait-quoi. Ca nous libère d'un poids, on va pouvoir arrêter cet entraînement "bricolage"+, arrêter les frais et juste se maintenir en forme», ajoute-t-il alors que la France, comme plusieurs pays dans le monde, a pris des mesures de confinement de sa population. «Le dossier JO, c'est fait. Maintenant on va voir comment la pandémie va être maîtrisée. Je ne me fais pas d'illusions, il y a peu de chances d'avoir beaucoup de compétitions avant juillet», a ajouté l'ex-recordman du monde du saut à la perche, également président de la Commission des athlètes à la Fédération international d'athlétisme. «La vision des athlètes était celle là (un report). Hier nous avons eu avec la commission des athlètes et le président de World athletics Sebastian Coe un long échange. On souhaitait un report d'un an, on allait en faire la demande officielle mais le CIO nous a pris de court.»
Comité olympique britannique 
Le report d'un an des Jeux olympiques de Tokyo annoncé mardi par le Comité international olympique (CIO), en raison de l'épidémie de Covid-19, est un «crève-coeur» mais une décision inévitable, pour le président du Comité olympique britannique Hugh Robertson, joint par l'AFP. «Cette nouvelle est un crève-coeur pour nos nombreux amis au Japon qui avaient magnifiquement préparé ce qui sera des Jeux exceptionnels», a déclaré Robertson qui avait supervisé les JO 2012 de Londres alors qu'il était ministre des Sports, de 2010 à 2013. «Le CIO n'avait pas d'autre option dans les conditions actuelles que de prendre cette décision», a-t-il ajouté en ayant aussi une pensée pour les athlètes, pour qui c'est «une nouvelle très triste». «Mais le plus important pour eux, bien plus encore que la gloire olympique, c'est de se préserver eux-mêmes, leurs amis et leur famille dans cette période profondément inquiétante.»
Laurent Tillie, sélectionneur de l’équipe de France de volley 
«Je suis sonné. Je me doutais que ce serait reporté, évidemment. Mais j'espérais plutôt que cela se fasse avant la fin de l'année. On ne connaît pas encore les dates précises mais je ne vois pas comment je pourrais mener l'équipe de France au tournoi olympique... Mon contrat avec les Panasonic Panthers (club d'Osaka) débute en septembre pour quatre années. J'ai peut-être dirigé mon dernier match à la tête des Bleus sans le savoir. C'est étrange et dur de terminer ainsi.» (Recueillis par L’Equipe)
Sarah Hirshland, directrice générale du Comité olympique et paralympique américaine 
«Malgré le sentiment d'éventualité que beaucoup d'entre nous ont ressenti à l'approche de ce moment - mon cœur se brise pour vous, vos collègues athlètes du monde entier, nos amis de Tokyo 2020, le peuple japonais et tous ceux qui sont impacté par cette pandémie mondiale et la décision de reporter les Jeux de Tokyo 2020. Cet été était censé être l'aboutissement de votre travail acharné et du rêve de votre vie, mais prendre du recul par rapport à la concurrence pour prendre soin de nos communautés et de l'autre est la bonne chose à faire. Votre moment attendra jusqu'à ce que nous puissions nous réunir à nouveau en toute sécurité.»
Steven Da Costa, karaté
«C’est une décision logique de la part du CIO et du gouvernement japonais avec cette épidémie qui continue malheureusement de toucher le monde entier. Tous les sportifs n’auraient pas pu être sur un même pied d’égalité dans leur préparation avec ces mesures de confinement. Tous les Tournois de Qualifications étaient reportés … C’est une bonne chose à mon sens pour l’équité sportive. Personnellement, ce report n’est pas une déception car nous sortons de deux années intenses de qualification avec des compétitions tous les mois. Cette annonce va me laisser le temps de souffler, de me reposer mentalement et physiquement car l’essentiel est acquis de mon côté : je suis déjà qualifié pour cette édition des JO aux Japon. Je vais maintenant attendre que le CIO communique la nouvelle date officielle pour cette édition japonaise afin de mettre en place un programme de préparation avec la DTN de la Fédération Française de Karaté. Si les Jeux Olympiques sont reportés à l’été 2021, j’aurai deux objectifs intermédiaires avec les championnats du Monde (17 au 22 novembre 2020 à Dubaï) et les championnats d’Europe (printemps 2021) pour me préparer et surtout conserver mes titres dans ces deux épreuves. En attendant, et c’est à mon sens la priorité actuelle, j’apporte tout mon soutien aux personnes engagées depuis de nombreux jours pour endiguer cette épidémie mais aussi à ceux qui sont mobilisés au quotidien dans cette période de confinement. Un seul message : Restez chez vous »
Yohann Diniz, athlétisme
Pour le spécialiste du 50 km marche, interrogé par nos confrères de L’Equipe, «c'est plutôt une bonne chose, la pression sur CIO et les organisateurs japonais devenait de plus en plus forte de la part du monde sportif, des fédérations, des athlètes du monde entier. On a tous pris position pour un report, il était impossible d'aller à Tokyo cet été. La priorité est d'éradiquer la pandémie, bien avant de penser aux JO, tout le monde était d'accord. La pression est venue des différents comités olympiques, la Fédération française d'athlétisme a aussi clairement affiché sa position.»
Le champion du monde 2017 ajoute qu’«on n'est plus dans le doute, on peut penser à reconstruire une saison, et repartir sur une vraie préparation en vue de 2021. C'est la meilleure des décisions, si bien sûr on peut mettre la pandémie sous cloche d'ici là. Ensuite, on va voir ce qui en sera des qualifications pour ces Jeux. J'espère que ceux qui le sont déjà vont le rester pour l'éthique sportive. Moi, je suis partant pour 2021. 2022, cela aurait été trop tard, en plus il y avait déjà des JO d'hiver (Pékin), cela aurait beaucoup mobilisé le CIO, les comités olympiques nationaux... Et en organisant des Jeux d'été deux ans seulement avant ceux de Paris, la visibilité des JO 2024 aurait été moindre.»

Tag: #Actualités

Autres articles publiés par Le Figaro

Publié dimanche, 24 mai 2020 ‐ Le Figaro

Déception pour ceux qui attendaient un bénéfice des protocoles à base de chloroquine ou d’hydroxychloroquine (un dérivé moins toxique), au stade précoce de Covid suffisamment inquiétant pour nécessiter une hospitalisation. Une étude publiée...

Publié dimanche, 24 mai 2020 ‐ Le Figaro

Jean-Michel Aulas et l'Olympique Lyonnais ne désarment pas. Alors que le club rhodanien saisira lundi le conseil d'Etat pour contester la suspension, puis l'arrêt définitif du championnat de Ligue 1, l'emblématique président continue de plaider pour ...

Publié dimanche, 24 mai 2020 ‐ Le Figaro

Samedi soir, «On n’est pas couché» faisait son retour sur France 2 après dix semaines d’absence dues au confinement. À cette occasion, Laurent Ruquier, accompagné de Valérie Trierweiler et Philippe Besson, recevait l’écrivain Tonino...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

«L'Espagne a fait ce qu'elle devait faire, et maintenant de nouveaux horizons s'ouvrent pour tout le monde. Le moment est venu de reprendre bon nombre de vos activités quotidiennes. La Liga reviendra à partir du 8 juin. » C’est en ces mots que le...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

L'article est signé Martyn Ziegler, patron de la rubrique rugby au Times. Pourquoi cette précision ? Le projet qu’il rapporte, évoquant «une source fiable», paraît tellement surréaliste, tellement improbable, qu’il faut faire un...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

Selon Sky sports, le PSG aurait fait une première offre pour le buteur argentin Mauro Icardi, de 50 millions d’euros plus 10 en bonus. Cette saison, Icardi était prêté au PSG avec une option d’achat estimée à 70M€, mais avec la...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. Pour cette deuxième fin de semaine déconfinée, le soleil brille, et donne très envie aux Parisiens et Franciliens de se dégourdir les jambes.   propose de visiter quelques castels qui ont rouvert, en appliquant les gestes...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

Depuis la semaine dernière, les agences immobilières ont rouvert progressivement leurs portes. Et les quelques transactions qui n’avaient pas pu se conclure pendant le confinement, faute de signature chez le notaire, ont été signées. » LIRE...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

Remue-ménage à RTL. Après Stéphane Bern, au tour de Jacques Pradel d’annoncer l'arrêt de son émission «L’Heure du crime», ainsi que son départ de la station. Dans les colonnes de Corse Matin ce vendredi, l’animateur et journaliste...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

Qui a pris cette décision ?  Mercredi 20 mai, l’Assemblée Générale de la LFP a décidé que le championnat de Ligue 2 se jouera à 22 clubs lors de la saison 2020/2021, à l’issue d’un vote électronique. La Ligue précise...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

Mary pleine de grâce. Portée par sa foi, elle atteint la félicité le 11 juin 2000 Porte d’Auteuil. « Le meilleur moment de ma carrière », savoure-t-elle. Roland-Garros, incontournable du printemps, devait débuter le 24 mai. Reporté en...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. Le nombre de cas de nouveau coronavirus a doublé dans le monde en un mois, passant à plus de cinq millions (5.049.366) dont 329.799 décès, selon des données collectées par l'AFP auprès de sources officielles. On constate...

Publié jeudi, 21 mai 2020 ‐ Le Figaro

Si le documentaire The Last Dance a connu un succès phénoménal, il n’a pas plu à tout le monde. Après les critiques d’Horace Grant, Scottie Pippen serait «en colère» et déçu de la façon dont il est présenté à travers certains...

Publié jeudi, 21 mai 2020 ‐ Le Figaro

Le papier (grand format) a jauni mais les souvenirs demeurent. L’Equipe s’est, ce jeudi, offert un petit voyage dans le temps avec un titre : «Et on joue à 22 ?» L'assemblée générale de la Ligue de football professionnel, réunie en...

Publié jeudi, 21 mai 2020 ‐ Le Figaro

«Je comprends bien la position de nos partenaires japonais», a déclaré Thomas Bach mercredi dans un entretien à la BBC, alors qu'on l'interrogeait sur les propos du patron du comité d'organisation Yoshiro Mori qui avait estimé fin avril...