Date, conséquences, éventuels gagnants…. 5 questions autour du report des JO 2020

Publié mardi, 24 mars 2020 ‐ Le Figaro

Pourquoi une décision si rapide ?
Jamais quatre semaines ne seront passées si vite. Il y a moins de 48 heures, le Comité international olympique (CIO), par la voix de son président Thomas Bach, avait affirmé se donner un délai d’un mois environ avant de statuer sur le maintien des Jeux olympiques de Tokyo aux dates prévues (24 juillet au 9 août). Ce qui n’avait pas manqué de provoquer une levée de boucliers au sein des différentes fédérations nationales et surtout chez les athlètes, pour qui l’incertitude devenait insupportable. Devant la pression venue des quatre coins de la planète pour statuer plus rapidement, le CIO a surtout profité ce mardi de la main tendue par l’organisateur japonais – qui a proposé un report d’un an – pour mettre un terme à un suspense qui menaçait de trop durer.   
» A LIRE AUSSI -En raison du Coronavirus, les JO de Tokyo officiellement reportés
» A LIRE AUSSI - JO de Tokyo: pourquoi les maintenir serait une aberration sportive
A quelles dates auront lieu les JO ?
Dans la précipitation évoquée précédemment, alors que le CIO voulait se donner le temps de tout bien mettre en place, nait une autre interrogation puisque le communiqué publié se veut très vague sur la date de ce report : «Dans les circonstances actuelles, sur la base des informations fournies par l'Organisation mondiale de la santé, le président du CIO et le Premier ministre du Japon ont conclu que les Jeux de la XXXIIe olympiade à Tokyo doivent être reprogrammés à une date au-delà de 2020, mais pas plus tard que l'été 2021.» Autrement dit, la perspective de voir les Jeux se tenir en septembre ou en octobre de cette année est définitivement écartée. De même, étant donné les saisons des différents sports collectifs (football, handball, basket, volley…) ou de disciplines telles que le tennis ou le golf, il semble plus qu’improbable de voir les Jeux se tenir lors des six premiers mois de l’année. Et ensuite se dérouleront l’Euro de football reporté également et le Tour de France. L’évidence semble donc conduire à un report sensiblement aux mêmes dates avec pourquoi pas un début le 23 juillet 2021 pour une fin le 8 août. Ou alors une semaine plus tard.  
Quelles conséquences pour le Japon ?
Un économiste japonais, Katsuhiro Miyamoto, professeur à l’Université de Kansai, a chiffré le coût d’un report à environ 5,35 milliards d’euros. Principal poste de dépense, l’entretien des infrastructures sportives pendant un an supplémentaire. Mais aussi celui du village olympique qui était destiné, à l’issue des Jeux paralympiques, à devenir des logements pour les Japonais qui en étaient devenus propriétaires. Des logements qu’il va cependant falloir «geler» pendant un an. Autre impact, sur le tourisme avec une évidente immense vague d’annulations à prévoir sur la destination tokyoïte cet été. Il est néanmoins permis de penser que ce que le Japon perdra en 2020, il pourra le récupérer en 2021. Mais seulement en partie selon de nombreux spécialistes du tourisme international qui estiment qu’il pourrait y avoir des retombées négatives après cette crise sanitaire. Comprenez que certaines personnes pourraient, échaudées, renoncer à revenir à l’été 2021. Sans oublier un contexte de récession économique mondial qui n’incitera pas à un long et coûteux voyage.  
Quelles conséquences pour les différents sports ?
Si 2020 devait être une année olympique, 2021, selon un principe d’alternance ancestral, doit être celle des Championnats du monde dans de nombreuses disciplines. A commencer par les deux majeures, la natation et l’athlétisme. Ironie du sort, les Mondiaux de natation doivent se tenir normalement au… Japon, à Fukuoka du 16 juillet au 1er août. En ce qui concerne l’athlétisme, la joute planétaire est programmée à Eugene, aux Etats-Unis, du 6 au 15 août. Ces Mondiaux peuvent-ils être décalés dans le temps ? Le CIO va désormais devoir s’entretenir de cela avec les différentes fédérations internationales, sachant que natation et athlétisme ne sont évidemment pas les seules concernées avec des Championnats du monde planifiés dans la quasi-totalité des sports olympiques.
» A LIRE AUSSI -Le coût colossal d'un report des JO 2020 pour le Japon
Quelles conséquences pour les athlètes ?
Déjà, la première est très simple, et inéluctable : ils auront tous un an de plus. Si l’on ne s’attache qu’au contingent français, certains pourraient ressortir gagnants de ce délai supplémentaire. Par exemple, un Teddy Riner pourrait mettre à profit ce laps de temps pour parfaire sa préparation alors qu’en ce moment, il est contraint à l’inactivité avec le confinement et qu’il a vu de nombreux tournois être annulés, ce qui ne lui permettait pas de se mettre en condition et d’améliorer son ranking. Même chose pour Kevin Mayer qui, avec le confinement, allait se retrouver lancé dans une stressante course contre la montre pour effectuer un décathlon complet avant Tokyo. En plein remaniement et toujours pas qualifiée, l’équipe de France de handball aussi pourrait apprécier – notamment son nouveau sélectionneur Guillaume Gille – d’avoir plus de temps de travail devant elle. Mais au-delà des cas particuliers, cette nouvelle était surtout attendue par l’ensemble des athlètes afin, déjà, de vivre plus sereinement le confinement auxquels nombreux sont astreints. Mais aussi d’avoir un système de qualifications plus équitable, sachant que seulement 57% d’entre eux avaient validé leur billet pour la capitale nippone.   

Tag: #Actualités

Autres articles publiés par Le Figaro

Publié dimanche, 24 mai 2020 ‐ Le Figaro

Déception pour ceux qui attendaient un bénéfice des protocoles à base de chloroquine ou d’hydroxychloroquine (un dérivé moins toxique), au stade précoce de Covid suffisamment inquiétant pour nécessiter une hospitalisation. Une étude publiée...

Publié dimanche, 24 mai 2020 ‐ Le Figaro

Jean-Michel Aulas et l'Olympique Lyonnais ne désarment pas. Alors que le club rhodanien saisira lundi le conseil d'Etat pour contester la suspension, puis l'arrêt définitif du championnat de Ligue 1, l'emblématique président continue de plaider pour ...

Publié dimanche, 24 mai 2020 ‐ Le Figaro

Samedi soir, «On n’est pas couché» faisait son retour sur France 2 après dix semaines d’absence dues au confinement. À cette occasion, Laurent Ruquier, accompagné de Valérie Trierweiler et Philippe Besson, recevait l’écrivain Tonino...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

«L'Espagne a fait ce qu'elle devait faire, et maintenant de nouveaux horizons s'ouvrent pour tout le monde. Le moment est venu de reprendre bon nombre de vos activités quotidiennes. La Liga reviendra à partir du 8 juin. » C’est en ces mots que le...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

L'article est signé Martyn Ziegler, patron de la rubrique rugby au Times. Pourquoi cette précision ? Le projet qu’il rapporte, évoquant «une source fiable», paraît tellement surréaliste, tellement improbable, qu’il faut faire un...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

Selon Sky sports, le PSG aurait fait une première offre pour le buteur argentin Mauro Icardi, de 50 millions d’euros plus 10 en bonus. Cette saison, Icardi était prêté au PSG avec une option d’achat estimée à 70M€, mais avec la...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. Pour cette deuxième fin de semaine déconfinée, le soleil brille, et donne très envie aux Parisiens et Franciliens de se dégourdir les jambes.   propose de visiter quelques castels qui ont rouvert, en appliquant les gestes...

Publié samedi, 23 mai 2020 ‐ Le Figaro

Depuis la semaine dernière, les agences immobilières ont rouvert progressivement leurs portes. Et les quelques transactions qui n’avaient pas pu se conclure pendant le confinement, faute de signature chez le notaire, ont été signées. » LIRE...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

Remue-ménage à RTL. Après Stéphane Bern, au tour de Jacques Pradel d’annoncer l'arrêt de son émission «L’Heure du crime», ainsi que son départ de la station. Dans les colonnes de Corse Matin ce vendredi, l’animateur et journaliste...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

Qui a pris cette décision ?  Mercredi 20 mai, l’Assemblée Générale de la LFP a décidé que le championnat de Ligue 2 se jouera à 22 clubs lors de la saison 2020/2021, à l’issue d’un vote électronique. La Ligue précise...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

Mary pleine de grâce. Portée par sa foi, elle atteint la félicité le 11 juin 2000 Porte d’Auteuil. « Le meilleur moment de ma carrière », savoure-t-elle. Roland-Garros, incontournable du printemps, devait débuter le 24 mai. Reporté en...

Publié vendredi, 22 mai 2020 ‐ Le Figaro

xxxxxx. xxx xxxx xxx. Le nombre de cas de nouveau coronavirus a doublé dans le monde en un mois, passant à plus de cinq millions (5.049.366) dont 329.799 décès, selon des données collectées par l'AFP auprès de sources officielles. On constate...

Publié jeudi, 21 mai 2020 ‐ Le Figaro

Si le documentaire The Last Dance a connu un succès phénoménal, il n’a pas plu à tout le monde. Après les critiques d’Horace Grant, Scottie Pippen serait «en colère» et déçu de la façon dont il est présenté à travers certains...

Publié jeudi, 21 mai 2020 ‐ Le Figaro

Le papier (grand format) a jauni mais les souvenirs demeurent. L’Equipe s’est, ce jeudi, offert un petit voyage dans le temps avec un titre : «Et on joue à 22 ?» L'assemblée générale de la Ligue de football professionnel, réunie en...

Publié jeudi, 21 mai 2020 ‐ Le Figaro

«Je comprends bien la position de nos partenaires japonais», a déclaré Thomas Bach mercredi dans un entretien à la BBC, alors qu'on l'interrogeait sur les propos du patron du comité d'organisation Yoshiro Mori qui avait estimé fin avril...