Ouvrage. L’au-delà de Bela Lugosi

Publié mardi, 11 février 2020 ‐ L'Humanité

Aujourd’hui, Bela Lugosi est un son spectral. Seule l’oreille se remémore ce nom échappé des limbes cinématographiques. Il bruisse dans la tête en refoulé ténébreux. Il se promène dans la mémoire sous une brume sans souvenirs. Il a vaincu l’oubli sans parvenir à s’écrire dans le regard. Il est ce nom inquiétant et familier, un imaginaire que plus rien ne sous-tend. L’avenir de Bela Lugosi mime celui de son réalisateur, Tod Browning, qui lui donnera son plus beau rôle. Tous deux perdus à jamais dans le ciel des étoiles sans lumière. On l’imagine en noir et blanc, on pense à des temps enfouis sous la poussière. On le croit américain. On ne sait s’il est vivant ou mort. À peine se souvient-on de l’épique chanson du groupe Bauhaus, où « Bela Lugosi » se scandait durant neuf minutes dans une transe sans soleil.
La métamorphose d’un acteur dans une prédestination choisie
Le livre d’Edgardo Franzosini est une tentative de réapparition d’un éternel effacé. Il le confond sans peur à son double infernal pour lequel Bela fut un condamné volontaire. L’histoire de l’acteur s’est recouverte sans résistance des oripeaux du mythe, Dracula. Hollywood ressemblait alors à une terre promise aux monstres en Celluloïd, et la Transylvanie y trouva un asile et une pérennité. La transfusion fut immédiate. Bela offrit à Dracula plus que son corps puisqu’il lui figurera une âme. Il a préféré cet autre à son « je ». Il a joué l’exil jusqu’à la perte de soi, comme s’il avait fait siens les mots de Meyerhold empruntés à Rimbaud « Le travail de tout homme de théâtre est de révolutionner la vie. » Lui, il terrorisera la sienne. Le biographique, avec lui, devient un dédale de « sans » où la seule récurrence se nomme vampire. Ainsi, Franzosini n’écrit pas une vie mais la métamorphose d’un acteur dans une prédestination choisie qui n’abolira pas le tragique mais forcera l’immortalité.
L’écriture est arborescente, l’atmosphère s’assombrit au fur et à mesure que Bela se rapproche d’Hollywood. L’auteur multiplie les chapitres et les références à distance de son sujet. Il construit un labyrinthe pour ne jamais épuiser le mystère de cet homme emmuré en son personnage. Il le transforme en poète du peuple de la nuit qui n’a jamais cessé de croire aux mots de Bram Stocker : «  La puissance du vampire tient en ce que personne ne croit en son existence. »
Bela Lugosi, biographie d’une métamorphose, d’Edgardo Franzosini. Éd. la Braconnière, 128 pages, 14 euros.

Tag: #Critique #CultureEtSavoirs

Autres articles publiés par L'Humanité

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Pierre Vincent, cheminot, ancien dirigeant syndical et ami de l’Humanité, est décédé à l’âge de 80 ans. Sur vingt-sept mois de service militaire, l’appelé en fait treize en Algérie. Libéré en 1962, il fait part au comité Maurice-Audin...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Les « gestes barrières », en ce moment où l’on baigne de tous côtés dans le doute et la crainte, ne sont-ils pas ­devenus l’exemple même de « l’impératif catégorique » inventé par le philosophe prussien Emmanuel Kant...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Les stades de football sont vides et, pourtant, la voix des supporters n’a probablement jamais porté aussi loin. Quelques jours seulement après l’appel de 350 groupes d’ultras à travers toute l’Europe, dont des Français, demandant à...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Demain mardi , c’est donc le président de la République en personne qui annoncera les formes diversifiées que prendront les aides publiques destinées  à faire repartir l’industrie automobile en France . Trois jours plus tard, la direction du...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Le procès de Benyamin Netanyahou s'est ouvert ce dimanche. Après avoir tout fait pour l’éviter, affirmé qu’une campagne « de la gauche et de la presse visait à le renverser par un putsch », demandé une immunité, puis dit la refuser, il...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

De mémoire de militant, il n’avait jamais connu une telle crise alimentaire. Un véritable tsunami de la misère. « Durant toute la durée du confinement, nous avons distribué des colis alimentaires à 1 270 000 personnes, explique Thierry...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Les « gestes barrières », en ce moment où l’on baigne de tous côtés dans le doute et la crainte, ne sont-ils pas ­devenus l’exemple même de « l’impératif catégorique » inventé par le philosophe prussien Emmanuel Kant...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Née le 20 juin 1921 à La Seyne-sur-Mer (Var), Mireille Droz quitte l’école et les cours de violon trop tôt, la situation sociale de ses parents ne lui permettant pas d’envisager des études. Au magasin Priséco de Toulon, où elle est...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Il est l’exception qui confirme la règle fixée par Emmanuel Macron. Installé le 23 mai à la tête de Tourcoing par le conseil municipal, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, est le seul membre du gouvernement autorisé par...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Les « gestes barrières », en ce moment où l’on baigne de tous côtés dans le doute et la crainte, ne sont-ils pas ­devenus l’exemple même de « l’impératif catégorique » inventé par le philosophe prussien Emmanuel Kant...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Dès la mi-janvier, la climatologue Corinne Le Quéré était bombardée de questions sur la baisse des émissions mondiales de CO2. « Et je n’avais pas de réponse précise à donner… » confiait-elle en prélude d’un séminaire en ligne le...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

De mémoire de militant, il n’avait jamais connu une telle crise alimentaire. Un véritable tsunami de la misère. « Durant toute la durée du confinement, nous avons distribué des colis alimentaires à 1 270 000 personnes, explique Thierry...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Le « Ségur de la santé » est au moins assuré de figurer dans le Livre des records, au chapitre des concertations officielles menées par voie numérique. Pas moins de 300 personnes – représentants des hôpitaux, des Ehpad, du médico-social ...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Le harcèlement sexuel est un délit puni par le Code pénal, mais également un comportement interdit sur le lieu de travail. Une salariée ayant perdu son emploi du fait d’une inaptitude consécutive à un harcèlement sexuel, ou ayant pris acte de...

Publié lundi, 25 mai 2020 ‐ L'Humanité

Il est l’exception qui confirme la règle fixée par Emmanuel Macron. Installé le 23 mai à la tête de Tourcoing par le conseil municipal, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, est le seul membre du gouvernement autorisé par...