L’injustice des politiques d’austérité. Les plus pauvres, principales victimes des mesures socio-fiscales du gouvernement

Publié jeudi, 20 février 2020 ‐ L'Humanité

L’étude de l’Office français des conjonctures économiques (OFCE) a rendu son verdict quant à l’impact très négatif des mesures socio-fiscales sur le pouvoir d’achat des ménages les plus précaires. Après un début de quinquennat marqué par une insupportable diminution de la fiscalité des plus aisés, la mobilisation des gilets jaunes a permis l’augmentation significative de la prime d’activité, des baisses d’impôt sur le revenu et de la taxe d’habitation, des mesures qui bénéficient majoritairement aux classes moyennes supérieures. Mais, sur les 17 milliards de gains de pouvoir d’achat redistribués depuis 2018, 4 milliards vont aux 5 % des ménages les plus aisés à travers la suppression de l’ISF et la diminution de la fiscalité du capital.
À l’inverse, les 10 % des ménages les plus pauvres, qui survivent avec moins de 1 000 euros par mois, sont les grands perdants du quinquennat et voient leurs prestations et conditions de vie se dégrader. Aucune mesure n’a été prévue pour eux lorsqu’ils sont sans emploi. Pire, la diminution des APL, la désindexation de plusieurs prestations (APL, allocations familiales) qui progressent moins vite que l’inflation et le durcissement des conditions d’accès aux allocations chômage font diminuer en 2020 de 240 euros les ressources des 5 % les plus pauvres quand les ressources des 5 % les plus riches augmentent de 2 905 euros sous le seul effet des baisses d’impôt. Cette injustice qui fait porter les politiques d’austérité sur les plus fragiles est chaque jour plus difficile à vivre pour les millions de précaires qui n’accèdent plus aux biens essentiels comme le logement, l’alimentation, l’éducation ou les loisirs.
Considérant qu’il est impossible de vivre dignement avec le montant actuel du RSA (560 euros par mois pour une personne seule), les associations de solidarité demandent depuis 2018 une revalorisation significative de ce montant (gelé depuis 2017 en dehors de son indexation à l’inflation) sans attendre une hypothétique réforme des minima sociaux annoncée pour 2023. Il faut aussi effacer les baisses d’APL qui pénalisent 6 millions de ménages pauvres et modestes dans un contexte de flambée des loyers dans les grandes villes et d’augmentation des expulsions locatives pour impayés (36 000 personnes expulsées de leur logement par la police en 2018).
De même, il est indispensable d’ouvrir sans condition le RSA aux jeunes dès 18 ans, dont plusieurs centaines de milliers sont aujourd’hui sans ressources et sans solidarité familiale. Ces mesures permettraient de réinjecter du pouvoir d’achat aux plus fragiles et d’endiguer les inégalités en redonnant du sens aux politiques de redistribution. Elles redonneraient aussi des perspectives à la concertation nationale sur le revenu universel d’activité, qui s’enlise depuis six mois dans des débats techniques sans que l’on connaisse les intentions réelles du gouvernement, comme une triste répétition de la contre-réforme des retraites.

Tag: #Tribunes #EnDébat #Tribune

Autres articles publiés par L'Humanité

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Assurance Maladie et Aide médicale Etat : Face au risque de rupture des droits, il faut prendre une mesure généralisée de simplification des démarches Dans un courrier du 19 mars 2020, l’Observatoire du Droit à la Santé des Etrangers (ODSE) et...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Tous le redoutaient, espérant que ça n’arriverait pas. Sauf que la réalité les a cruellement rattrapés. Samedi, un médecin urgentiste retraité de l’Oise, venu prêter main-forte à ses collègues, est décédé du coronavirus. Depuis,...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Tous le redoutaient, espérant que ça n’arriverait pas. Sauf que la réalité les a cruellement rattrapés. Samedi, un médecin urgentiste retraité de l’Oise, venu prêter main-forte à ses collègues, est décédé du coronavirus. Depuis,...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Assurance Maladie et Aide médicale Etat : Face au risque de rupture des droits, il faut prendre une mesure généralisée de simplification des démarches Dans un courrier du 19 mars 2020, l’Observatoire du Droit à la Santé des Etrangers (ODSE) et...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Dans son édition de mars, le mensuel « Réussir, fruits et légumes », rend compte  d’une rencontre qui s’est tenue à Agen entre des producteurs français de fraises et leurs homologues  espagnols et italiens. On y apprend que l’Espagne...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

La crise économique et financière qui se dessine ne sera pas jugulée par une ­ordonnance médicale ou un vaccin. Elle n’est pas la crise du coronavirus, mais celle du système capitaliste mondialisé et financiarisé. L’épidémie est en quelque...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

. Un moratoire des loyers Eddie Jacquemart Président de la Confédération nationale du logement (CNL) Face à la crise sanitaire, le gouvernement doit veiller à n’oublier personne dans les différentes mesures qu’il est amené à...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Depuis lundi soir, l’Espagne, deuxième pays européen le plus touché par le coronavirus à ce stade, renvoie des images macabres. Celles de la morgue aménagée sur une grande piste de patinage dans un centre commercial de la capitale espagnole....

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Après des semaines à gloser publiquement sur « l’immunité collective », tout en justifiant en coulisses sa cynique inaction face au coronavirus par la nécessité de « protéger l’économie », le premier ministre britannique a fini...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Après le conseil scientifique, le comité de chercheurs. Emmanuel Macron devait installer, hier, le Comité analyse recherche et expertise (Care), réunissant douze chercheurs et médecins, pour conseiller le gouvernement sur « la doctrine (relative) ...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Un moratoire des loyers Eddie Jacquemart Président de la Confédération nationale du logement (CNL) Face à la crise sanitaire, le gouvernement doit veiller à n’oublier personne dans les différentes mesures qu’il est amené à prendre. Plus que...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Glané dans le Parisien hier matin : « On ne peut plus avoir comme ça des gens qui sont en dehors de la société, il faudra que l’on s’occupe de cela », a promis Macron, qui s’était déjà engagé le 31 décembre 2017 à « apporter...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Plusieurs visions du monde se sont affrontées, mardi, à l’Assemblée nationale, lors de la séance de questions au gouvernement consacrée à l’épidémie de coronavirus. Les députés d’opposition n’ont eu de cesse d’interroger la...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

On les célèbre désormais sans relâche. Infirmières, médecins, réanimateurs, urgentistes… Sur les coups de 20 heures, la patrie reconnaissante, calfeutrée chez elle, salue depuis sa fenêtre ces héros à la pointe du combat contre le Covid-19. ...

Publié mercredi, 25 mars 2020 ‐ L'Humanité

Tous le redoutaient, espérant que ça n’arriverait pas. Sauf que la réalité les a cruellement rattrapés. Samedi, un médecin urgentiste retraité de l’Oise, venu prêter main-forte à ses collègues, est décédé du coronavirus. Depuis,...